Publicité

Après la garde à vue de sa fille, Karine Le Marchand prend sa défense

La présentatrice Karine Le Marchand au dîner annuel du Crif.  - Credit:Michael Baucher / Panoramic / Starface / Cover Images
La présentatrice Karine Le Marchand au dîner annuel du Crif. - Credit:Michael Baucher / Panoramic / Starface / Cover Images

Cette semaine, Alya, la fille de Karine Le Marchand, âgée de 21 ans, a été arrêtée au volant pour conduite sous l'effet de stupéfiants. Placée en garde à vue puis relâchée, elle a vu son nom faire les gros titres de la presse, sans pour autant être elle-même une célébrité.

Et c'est cela qu'a dénoncé sa maman. « Avoir 21 ans n'est pas facile. Être ma fille non plus. Je suis désolée que ma notoriété ne t'épargne rien. Je t'aime jusqu'aux étoiles », a notamment écrit Karine Le Marchand dans son long message sur Instagram. Long en effet, car la majeure partie s'adresse aux médias ainsi qu'aux forces de l'ordre.

Plainte en cours de Karine Le Marchand

La présentatrice star de M6 a en effet rappelé qu'elle a déposé une plainte, en 2020, contre « trois policiers véreux du commissariat de la rue de La Faisanderie » à Paris, le même où s'est retrouvée en garde à vue sa fille mardi matin après avoir été contrôlée et que « son test salivaire s'est révélé positif » au cannabis. Karine Le Marchand accuse depuis plus de trois ans ces officiers d'avoir « vendu des infos » à une autre personne contre laquelle elle intente aussi une action en justice : « Mimi Marchand, la papesse de la presse people, pour tentative d'extorsion de fonds. »

À LIRE AUSSI Pourquoi TF1 ne mise pas 120 millions d'euros sur la Coupe du monde de football

« L'affaire est toujours en cours et Mimi Marchand et les trois policiers sont mis en examen. Regardez sur Google, vous retrouverez l'affaire. Il est d [...] Lire la suite