Publicité

Après son discours aux César, Judith Godrèche bientôt reçue par Emmanuel Macron ?

Une rencontre à l’Elysée. Depuis le début de l’année, Judith Godrèche est le visage du mouvement #MeToo dans le cinéma français. Après avoir dénoncé « l’emprise » qu’a exercée le réalisateur Benoît Jacquot, de 25 ans son aîné, sur elle lors de leur relation de six ans, l’actrice avait pris la parole lors de la cérémonie des César, en février dernier, pour évoquer l’aspect sexiste et prédateur du cinéma français.

« Pourquoi accepter que cet art soit utilisé de couverture pour un trafic illicite de jeunes filles ? » s’est-elle questionnée, sur la scène de l’Olympia. « Ne croyez pas que je vous parle de mon passé, c’est aussi le présent des 2000 personnes qui m’ont envoyé des messages. » La comédienne, qui accuse également Jacques Doillon d’abus alors qu’elle était adolescente, avait alors eu le droit à une ovation.

Une rencontre prévue ?

Un mois plus tard, Judith Godrèche confie que son discours a tapé à l’œil du gouvernement français. Plus particulièrement à celui très attentif de Rachida Dati, ministre de la Culture, présente à la cérémonie de récompenses. C’est elle qui aurait confié à l’actrice de 52 ans que le Président de la République avait été intrigué par son combat : « Elle m’a dit qu'Emmanuel Macron souhaitait me rencontrer », confie Judith Godrèche aux « Inrocks », ce 28 mars.

À lire aussi Godrèche au Sénat : « Cette famille incestueuse du cinéma est le reflet de toutes les familles »

La mère de Tess Barthélémy et Noé Boon a raconté avoir « beaucoup h...


Lire la suite sur ParisMatch