Après sa défaite aux législatives, Manuel Valls quitte Twitter

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Après sa défaite aux législatives, Manuel Valls quitte Twitter
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Je ne peux pas ignorer mon score", a expliqué le candidat LaRem après avoir été éliminé au premier tour dans la 5e circonscription des Français de l'étranger.

"Adieu Twitter". C'est avec ce tweet laconique que l'ancien ministre de l'Intérieur et ex-premier ministre de François Hollande a annoncé dimanche soir tard qu'il quittait le réseau social à l'oiseau bleu.

Quelques heures plus tôt, il apprenait sa défaite au premier tour des législatives dans la 5e circonscription des Français de l'étranger dont le scrutin s'est déroulé une semaine avant le reste des circonscriptions de l'Hexagone.

Dans la soirée, le compte Twitter de Manuel Valls, dont tous les tweets avaient été effacés, affichait un message de clôture : "Ce compte n'existe pas".

"Je prends acte des résultats"

Investi par la majorité présidentielle pour représenter les Français de l'étranger, l'homme politique et ancien député n'a réuni que 15,85 % des voix. Selon les résultats officiels, l'ex-ministre de l'Intérieur a recueilli 4 024 voix, derrière Renaud Le Berre (6 942) (Nupes) et le dissident Stéphane Vojetta (6 123), député sortant élu sous les couleurs de La République en marche (LREM) mais non-réinvesti par le parti présidentiel. Un échec après celui de sa candidature aux municipales à Barcelone en 2019.

"Je prends acte des résultats (...) Si la dissidence et la division ont semé la confusion, je ne peux pas ignorer mon score et le fait que ma candidature n'a pas convaincu", a-t-il dit sur Twitter, avant même que les résultats officiels ne soient publiés par le ministère des Affaires étrangères.

L'ancien maire d'Évry a appelé dans la soirée à faire barrage au deuxième tour au candidat de la Nupes arrivé en tête dans cette cinquième circonscription des Français de l'étranger, qui regroupe l'Espagne, le Portugal, Monaco et Andorre et compte environ 120 000 électeurs inscrits.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Zemmour, ses projets, son divorce, sa parenthèse catalane... Manuel Valls se livre à Yahoo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles