Publicité

Après la controverse, le scandale : Miss Japon forcée de rendre sa couronne

Le sort s’acharne contre Karolina Shiino. Élue Miss Japon le 22 janvier, la mannequin de 26 ans a dû essuyer de nombreux commentaires racistes, estimant qu’elle n’était pas assez « Japonaise » pour remporter ce titre, car ses deux parents sont Ukrainiens. Le public a donc reproché à Karolina Shiino de ne pas être une Japonaise de sang et malgré le fait qu’elle ait grandi dans le pays depuis l’âge de cinq ans et en maîtrise parfaitement la langue, certains individus l’ont jugé inadaptée au rôle.

Des critiques qui n’ont pas immédiatement refroidi la jeune femme, qui avait déclaré, au moment de son élection, qu'« être reconnu comme Japonaise dans ce concours [la remplissait] de gratitude », mais qui ont poussé certains « haters » a fouillé dans sa vie pour la discréditer. Et malheureusement, ils ont trouvé la faille de Karolina Shiino, qui a finalement rendu son écharpe, deux semaines seulement après avoir remporté son titre, comme le révèle Kyodo News.

Une révélation choc d’un tabloïd nippon

À l’origine de ce renoncement, un article du tabloïd nippon « Shukan Bunshun » révélant l’existence d’une relation intime entre Karolina Shiino et un homme marié, Takuma Maeda, un influenceur connu sous le nom de « Muscle Doctor ». Immédiatement, le comité organisateur de Miss Japon avait assuré que son ambassadrice de beauté ignorait que son amant était marié.

Mais Karolina Shiino a finalement reconnu, lundi 5 février, qu’elle avait connaissance de la double vie de Takuma Maeda et s...


Lire la suite sur ParisMatch