Publicité

Après sa condamnation, Adrien Quatennens suspendu pendant 4 mois du groupe LFI à l'Assemblée

Condamné à 4 mois de prison avec sursis, le député est radié "temporairement" du mouvement.

La décision de la France insoumise est tombée. Après la condamnation d'Adrien Quatennens à 4 mois de prison avec sursis pour des violences conjugales, le groupe parlementaire annonce ce mardi après-midi "sa radiation temporaire pour une durée de 4 mois" dans un communiqué de presse.

Son retour est également "conditionné à son engagement à suivre un stage de responsabilisation sur les violences faites aux femmes auprès d'associations féministes".

Par cette décision, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon veut montrer qu'il prend en compte la condamnation de son élu - tout en n'exigeant pas sa démission. Plusieurs voix parmi les rangs écologistes ont pourtant demandé son départ, à l'instar de Sandrine Rousseau.

Malaise à LFI

Le député du Nord a finalement été condamné ce mardi matin pour "violences sans incapacité commises par conjoint" entre octobre et décembre 2021, ainsi que pour "envoi régulier et malveillant de messages" à son épouse, par SMS et WhatsApp, entre août et septembre 2022.

Du côté de LFI, certains sont pourtant mal à l'aise par le retour d'Adrien Quatennens, désormais "prévu le 13 avril prochain", dans un mouvement qui se veut engagé sur la question des violences faites aux femmes. La députée Clémentine Autain avait d'ailleurs appelé fin novembre les insoumis à "être justes et audibles sur ce dossier".

"Personne" au sein du groupe parlementaire ne considère qu'un "retour est impossible", avait ainsi assuré le nouveau coordinateur de LFI, Manuel Bompard, ce lundi sur France inter.

Reste désormais à convaincre les partenaires des insoumis au sein de la Nupes que ces sanctions sont les bonnes. Rien n'est moins certain alors qu'Olivier Faure et Fabien Roussel avaient tous les deux ouvert la porte à une démission d'Adrien Quatennens en novembre dernier, après de nouvelles accusations de la part de son épouse.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Affaire Quatennens : le député LFI condamné à 4 mois de prison avec sursis et 2000 euros de dommages et intérêts