Publicité

Après un été et un automne très chauds, on peut s'attendre à un hiver record

Chaud et humide. Voilà la tendance météo attendue cet hiver 2023-2024. Attention, cela ne veut pas dire que vous n'aurez pas froid, comme chaque année de décembre à février, mais qu'il fera probablement plus chaud que les autres années. En effet, à mesure que l'on entre dans la saison hivernale, les modèles météorologiques accordent leurs prévisions : il semblerait qu'après un été brûlant et un automne exceptionnellement chaud et pluvieux, des records pourraient aussi être battus cet hiver.

L'observatoire européen Copernicus avait déjà prévenu en septembre que "compte tenu de la chaleur en excès à la surface des océans, il est probable que 2023 sera l’année la plus chaude (…) que l’humanité ait connue", devant 2016. Un record battu ne serait pas si étonnant, au vu des températures excessivement élevées enregistrées cet été et cet automne. L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) partage le même constat : selon elle, la probabilité d’une année record de plus de 99 %. Une situation liée, bien entendu, au réchauffement climatique global, mais aussi au phénomène El Niño.

L'ONU a d'ailleurs annoncé mardi qu'El Niño ne devrait pas s'affaiblir avant le printemps 2024, c'est-à-dire que les températures saisonnières anormalement élevées devraient perdurer d'ici là, et s'accompagner de beaucoup d'humidité par endroits. Car selon les parties du monde, la météo apportée par cette anomalie climatique, qui revient de façon cyclique tous les 2 à 7 ans, peut être très (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment se forme un sol fertile ?
Les Alpes vont devoir dire adieu à leurs stations de ski
L'un des plus gros icebergs du monde se retrouve aux portes de l'océan Atlantique
Peut-on dire non aux prospectus de publicité dans nos boîtes aux lettres ?
Exposition : découvrez "Précieux Déchets" à la Cité des sciences et de l’industrie