"Une approche ciblée territoire par territoire": Attal défend "une réponse différenciée" face au Covid

Clarisse Martin
·1 min de lecture
Gabriel Attal, le 3 mars 2021 à Paris - BFMTV
Gabriel Attal, le 3 mars 2021 à Paris - BFMTV

Face à la hausse des contaminations dues au Covid-19, l'exécutif défend son approche territorialisée des restrictions sanitaires. Alors que vingt départements sont placés sous "surveillance renforcée", et que deux d'entre eux - le Nord et les Alpes-Maritimes - connaissent un confinement partiel les week-ends, un confinement généralisé semble pour l'heure encore écarté.

"Si le virus circule très activement partout sur le territoire, toute la France n'est pas touchée de manière homogène, loin de là, il y a une situation hétérogène qui appelle évidemment une réponse différenciée", a fait valoir Gabriel Attal mercredi à l'issue du Conseil des ministres et d'un Conseil de défense sanitaire.

"Une bataille pied à pied face au virus"

"Nous menons une bataille pied à pied face au virus", a poursuivi le porte-parole du gouvernement, estimant que "les mesures mises en place depuis plusieurs mois nous ont permis de protéger nos concitoyens tout en évitant jusqu'à présent un confinement", citant notamment le couvre-feu généralisé à 18 heures.

"Nous avons et nous maintenons une approche qui est ciblée territoire par territoire. Chaque région n'est pas identique, la situation n'est pas la même partout", a-t-il insisté.

Le gouvernement tiendra une conférence de presse jeudi, au cours de laquelle de nouvelles mesures pourraient être annoncées.

Article original publié sur BFMTV.com