Appel à témoins : un nourrisson abandonné en Eure-et-Loire

·1 min de lecture

C'est une découverte inattendue qui a été faite pour un passant vendredi 15 octobre un peu avant 22 heures. Alors qu'il se promenait dans les rues de la commune de Mainvilliers, située dans l'arrondissement de Chartres, il a été interpellé par un panier à linge. À l'intérieur, un nouveau-né qui venait d'être abandonné. Il était emmitouflé dans une couverture.

Le nourrisson, âgé de moins de sept jours a été déposé dans un parc public, sur le secteur des "bas menus". Le promeneur a immédiatement prévenu les secours et le bébé a rapidement été pris en charge par les pompiers comme l'a relaté L'Écho Républicain. Selon les premières informations, le nourrisson est de sexe masculin et d'origine européenne. Il semble être né à terme et être en bonne santé.

Un appel à témoins a été lancé pour retrouver les parents du nourrisson

Après cette découverte, le commissariat de police de Chartres a ouvert une enquête et lancé un appel à témoins. Le but est de pouvoir retrouver les parents du nourrisson et d'en savoir plus sur les circonstances de l'abandon.

Selon L'Écho Républicain : "L'ADN du bébé de Mainvilliers et les éventuels éléments scientifiques collectés sur la panière à linge et sur sa tenue vestimentaire pourraient mener les enquêteurs sur une piste, au même titre que des témoignages". Un chien pisteur a également été mobilisé par les enquêteurs pour avancer dans les recherches.

L'appel à témoins a été massivement diffusé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

A 28 ans, il tombe d'une montgolfière et meurt tragiquement
Dans sa lutte contre le Covid, une mère de famille perd ses mains et ses pieds
Disparition de Delphine Jubillar : une trace de sang retrouvée dans le salon du couple
Une jeune femme soupçonnée d'avoir agressé sa conjointe meurt en cellule
Un pédophile refuse de sortir de prison : il préfère mourir dans sa cellule

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles