Appel à marcher contre le racisme le 30 novembre

Le Mrap, la Ligue des droits de l'Homme, SOS Racisme et plusieurs syndicats veulent dire : «Stop, ça suffit».

Les grandes associations antiracistes et centrales syndicales appellent à marcher le 30 novembre «pour faire barrage au racisme», ont-elles annoncé dans un communiqué diffusé vendredi. L’appel est notamment lancé par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), SOS Racisme, la CGT, la CFDT, l’Unsa et la FSU.

Ces organisations s’étaient réunies jeudi soir pour définir la réaction «de la société civile» face aux attaques ayant visé la ministre de la Justice Christiane Taubira. «Il ne s’agit pas uniquement de dénoncer ces insultes mais toute la déferlante raciste», a précisé à l’AFP Vincent Reberioux de la LDH. Le contenu de l’appel, qui devrait être précisé lundi, ne sera pas revendicatif. «Il s’agit surtout de dire: "Stop, ça suffit!"» a-t-il ajouté.

Cette initiative fait suite à un appel à une «Marche des Républicains» le 8 décembre à Paris, lancée lundi sur les réseaux sociaux. Les associations l’ont accueillie avec méfiance parce que certains de ses initiateurs militent au Parti socialiste.

Par ailleurs, le PS organisera le 27 novembre «un grand meeting de défense de la République contre les extrémismes», en présence des ministres Manuel Valls, Christiane Taubira et Vincent Peillon.

A lire aussi Contre le racisme, une colère républicaine et Racisme : sept ans de dérapages politiques

Libération a inauguré jeudi une page Facebook, «Racisme, incitation à la haine: ASSEZ», ouverte à tous ceux qui partagent notre indignation et veulent se regrouper pour l’exprimer. Elle est destinée à accueillir vos écrits, vos témoignages, vos initiatives et tous vos «likes» de soutien.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

«Y'a pas bon Taubira», écrit une élue UMP sur Facebook
Contre le racisme, une colère républicaine
FO se désolidarise des Bonnets rouges
Une ministre injuriée peut-elle demander justice ?
Un marchand de sommeil condamné à 2 ans avec sursis
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.