Publicité

Apparition de Céline Dion aux Grammy: un signe de bonne forme malgré une "maladie handicapante"

La surprise était totale, dimanche 4 février, lorsque Céline Dion est apparue sur la scène des Grammy Awards à Los Angeles, pour remettre un prix à Taylor Swift. Depuis l'annonce de sa maladie, le syndrome de la personne raide, la chanteuse est très peu réapparue en public.

Elle était enveloppée dans un grand manteau brun, dissimulant partiellement son corps et ses mouvements.

"Il y a une raideur du tronc et au niveau des membres inférieurs, qu'elle cache un peu derrière ce sourire et ce manteau", analyse sur BFMTV la neurologue Donia Mahjoub.

"C'est une maladie auto-immune qui empêche les muscles de se contracter et de se décontracter facilement. C'est une maladie handicapante, avec un risque de chute. Et avec des crampes qui peuvent être douloureuses et peuvent être associées à d'autres signes. C'était une surprise de la voir on va dire 'en forme', malgré le handicap de cette maladie", poursuit la spécialiste.

"Ce n'est pas facile pour moi"

Céline Dion s'est avancée sur la scène au bras de son fils aîné René-Charles, qui ne s'est écarté qu'après s'être assuré que sa mère pouvait se tenir sans aide.

C'est en décembre 2022, après avoir annulé plusieurs séries de concerts, que Céline Dion a révélé être atteinte de cette maladie rare.

"J’éprouve des problèmes de santé depuis longtemps et ce n’est pas facile pour moi d’y faire face. Ça m’attriste énormément de devoir vous dire que je ne serai pas prête à recommencer ma tournée en Europe en février", avait-elle ainsi livré à ses fans sur Instagram le 8 décembre 2022.

Bientôt un documentaire

La chanteuse amorce cependant un retour sur le devant de la scène. Elle a ainsi annoncé la semaine dernière, la sortie sur Prime Video d'un documentaire sur sa vie avec cette maladie.

Le syndrome de la personne raide est une maladie neurologique rare avec les caractéristiques d'une maladie auto-immune. Elle se caractérise par "une rigidité fluctuante des muscles dans le tronc et les membres et une sensibilité accrue aux stimulations externes comme le bruit, le toucher, la détresse émotionnelle... Qui peuvent déclencher les spasmes musculaires".

Les scientifiques n'ont pas encore trouvé les raisons qui expliquent le déclenchement de la maladie, qui touche deux fois plus les femmes que les hommes. Mais ses conséquences sont le fruit d'une réponse auto-immune dysfonctionnelle entre le cerveau et la moelle épinière.

Article original publié sur BFMTV.com