Publicité

Apologie du terrorisme : Raquel Garrido et Alexis Corbière évoquent la garde à vue de leur fille Inés

Une enquête a conduit au placement en garde à vue de la fille des députés Insoumis, après des propos proférés à la suite des attentats du 7 octobre 2023 en Israël.

Les députés Alexis Corbière and Raquel Garrido à l'Assemblée nationale. - Credit:Jacques Witt/SIPA / SIPA / Jacques Witt/SIPA

« Une épreuve familiale et parentale. » Mercredi 17 janvier, une des filles de Raquel Garrido et d'Alexis Corbière, Inés, a été placée en garde à vue. La jeune femme de 22 ans est suspectée d'« apologie du terrorisme » et de « provocation publique et directe non suivie d'effet de commettre des atteintes volontaires à la vie », selon nos confrères du Parisien. Les enquêteurs s'intéressent à plusieurs commentaires jugés antisémites par des internautes à la suite des attentats du Hamas en Israël, et notamment sur une vidéo où la jeune femme affirme, face à la caméra : « Je suis antisémite, je m'en bats les couilles. Et j'assume… »

« Nous voulons tout d'abord exprimer avec émotion notre compréhension et affection auprès de toutes les personnes choquées à la lecture ou à l'écoute des propos ou expressions qui sont diffusés dans cette affaire », écrivent les deux députés LFI de Seine-Saint-Denis dans un communiqué commun, publié ce jeudi sur les réseaux sociaux, avant de juger « indispensable de faire une stricte distinction entre nous, sur lesquels incombent, en tant que personnalités politiques de premier plan, des obligations de transparence et de rendu de compte, et nos enfants. »

Vous trouverez ci-jointe notre déclaration commune, avec @alexiscorbiere, concernant la mise en cause de notre fille Inés. pic.twitter.com/x9RV4ciLO1

— Raquel Garrido (@RaquelGarridoFr) January 18, 2024

Le domicile familial perquisitionné

« Aujourd'hui, nous sommes confrontés à [...] Lire la suite

VIDÉO - "C'est comme Adrien Quatennens..." : Raquel Garrido suspendue par LFI, elle se dit "humiliée"