Publicité

Aphantasie : qu'est-ce que l'absence d'imagerie mentale ?

Évoquée à la fin de 19e siècle par le scientifique britannique Francis Galton, la notion d'aphantasie ne trouve un écho retentissant qu'en 2015, soit près de 135 ans plus tard. C'est une étude réalisée par le professeur Adam Zeman de l'Université d'Exeter, située dans le sud-ouest de l'Angleterre, qui va finir par remettre le sujet sur le devant de la scène en nommant ce trouble rare du nom « aphantasia » qui signifie « imagination » en grec ancien. Selon les estimations actuelles, entre 2 et 5 % de la population serait concernée par ce syndrome neurologique (1).

Encore très mal décrite, l'aphantasie reste un trouble particulièrement nébuleux dans lequel les personnes touchées peuvent décrire des manifestations diverses. Dans la majorité des cas, les personnes aphantasiques font part d'une impossibilité à former des images mentales de leurs souvenirs, par exemple, ou encore du visage de leurs proches. Ce phénomène quelque peu déconcertant peut également concerner d'autres sens comme celui de l'audition. Les personnes touchées ne peuvent pas fredonner une mélodie dans leur tête. Certaines parviennent toutefois à visualiser des images en rêvant tandis que d'autres ne ressentent que des émotions. Sur le plan étiologique, le trouble n'a pas encore livré tous ses mystères ! Si l'on connaît son origine neurologique, on n'en sait, en revanche, pas davantage sur les mécanismes sous-jacents.

La plupart des personnes présentant ce type de trouble ne s'en aperçoivent généralement que tardivement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris n'est plus la capitale de l'amour, cette étude le prouve !
Faire votre demande en mariage sur l'épave du Titanic, vous en rêviez ? C'est bientôt possible !
Quelle est l’origine de la bière IPA ?
Somniloquie : que raconte-t-on quand on dort ?
13e mois : tout ce que vous devez savoir