Antoine de Caunes victime d'une déprime après l'arrêt du Grand Journal : "Le contrecoup a été rude"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Certaines décisions sont brutales dans la carrière d'un animateur. Antoine de Caunes a toujours un goût amer de l'arrêt du "Grand Journal" qu'il a animé sur Canal+ de 2013 à 2015, succédant à Michel Denisot. Invité de "Culture Médias", ce lundi 6 septembre 2021 sur les ondes de Europe 1, l'ex trublion de "Nulle part ailleurs" au côté de José Garcia n'a pas caché avoir eu du mal à encaisser cette éviction. "Oui, le contre-coup était rude", a-t-il concédé sans peine à Philippe Vandel. Rappelons que l’époux de Daphné Roulier a été remplacé à l'animation de ce programme emblématique de la chaîne cryptée par Maïtena Biraben.

À lire également

José Garcia séparé de sa femme Isabelle Doval après 28 ans de vie commune

"Le contre coup a été rude parce qu'on était reparti pour une troisième saison. On était en chauffe, on était en piste. On avait tous les conducteurs prêts. Et puis un brutal changement de vie comme ça arrive souvent dans ce métier. Ce n'est pas à vous que je l'apprendrais, Philippe. Donc le temps de se re-stabiliser ça a correspondu à une petite déprime…", a relaté celui qui sortira le 14 octobre prochain un livre intitulé "Perso".

L.T

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles