Dernier continent épargné, l'Antarctique enregistre ses premiers cas de Covid-19

Maxime Poul
·1 min de lecture
Un foyer de coronavirus a été détecté sur une base militaire chilienne en Antarctique.

Jusqu’ici épargné par le coronavirus, l’Antarctique vient tout juste d’enregistrer un premier foyer de contamination après que 36 hommes ont été testés positifs sur une base militaire chilienne.

Un foyer de Covid-19 a été détecté pour la première fois en Antarctique. Épargné depuis le début de la pandémie, notamment grâce un protocole sanitaire très strict, comme le révèle le Parisien, le continent polaire a enregistré son premier foyer de coronavirus. Sur une base militaire, 36 hommes ont été testés positifs, a annoncé l’armée chilienne.

“Trente-six hommes ont été testés positifs au Covid-19, dont 26 étaient des militaires et 10 des civils d’une société prestataire qui effectuait des travaux de maintenance programmés sur la base antarctique” de Bernardo O’Higgins Riquelme, indique le communiqué.

Vidéo : Froid extrême, isolement, environnement désertique… Il raconte son voyage en Antarctique

Les origines du foyer remontent à la fin du mois de novembre lorsque la marine chilienne “Sargento Aldea” a effectué des manœuvres de soutien logistique les 27 novembre et 10 décembre. À la fin de sa mission, lorsque le navire a regagné le port de Talcahuano (sud) le 16 décembre, trois cas positifs avaient été détectés parmi les 208 membres d’équipage.

Depuis le début de la pandémie, l’annulation des voyages touristiques et les mesures restrictives mises en place avaient permis au continent de rester l’une des seules régions du monde à ne signaler aucun cas de Covid-19. Au début de la pandémie, tous les personnels non indispensables avaient été évacués et il avait été décidé d’interdire tout contact entre les personnels des quelque 40 bases militaires et scientifiques internationales installées sur place.

Ce contenu peut également vous intéresser :