Publicité

Anny Duperey s'emporte contre les accusations "très exagérées" de Judith Godrèche, les internautes scandalisés

Depuis quelques semaines, c'est la nouvelle affaire qui secoue le cinéma français : après les plaintes pour viol sur mineur de Judith Godrèche envers les réalisateurs Benoit Jacquot et Jacques Doillon, les langues se délient et les témoignages dénonçant les comportements abusifs des deux hommes commencent à être nombreux. Une vague qui inquiète Anny Duperey. Interrogée suR rtl, l'actrice a tenu à "nuancer" la situation, scandalisant les internautes...

Un avis pour le moins controversé. Alors que le cinéma français vit depuis quelques semaines un nouveau #MeToo selon certains, notamment depuis que Judith Godrèche a décidé de dénoncer les comportements abusifs des réalisateurs Benoit Jacquot,- avec qui elle a vécu pendant six ans - à partir de l'âge de 14 ans alors qu'il en avait 40, et Jacques Doillon, qui l'aurait violée sur un tournage quand elle avait 15 ans, certaines voix s'élèvent pour exprimer leur inquiétude sur les témoignages qui se multiplient envers les deux hommes.

Et notamment Anny Duperey, interrogée samedi 10 février sur RTL par Nathalie Renoux et qui n'est pas vraiment allée dans le sens du vent dans cette histoire. "Je vais me faire taper dessus, mais je pense que tout ça est extrêmement exagéré. Que quand même, six ans avec un réalisateur... Sous emprise, je veux bien, mais quand même consentante, non ? Je ne sais pas trop quoi penser de ce truc-là, mais je n'aime pas trop ces chasses aux sorcières tardives comme ça", a-t-elle même lancé, évoquant la relation entre Benoît Jacquot et Judith Godrèche.

Un argument qui a fait bondir les internautes, notamment parce que l'actrice n'avait que quatorze ans au moment où leur relation a débuté et ne pouvait donc pas vraiment exprimer son consentement. "C'était une enfant !", "Elle romantise le viol", "Quel est la valeur du consentement à 14 ans", "Elle montre qu'elle ne connaît rien au phénomène d'emprise, qui...

Lire la suite


À lire aussi

"Mêlez-vous de votre cul !" : Vanessa Demouy s'emporte contre une internaute et son commentaire très déplacé
"Des mensonges" : Jacques Doillon accusé de viol par Judith Godrèche, il réplique et clame son "innocence"
"J'ai toujours peur de lui" : Judith Godrèche rongée par la crainte malgré sa plainte contre Benoît Jacquot