Annonces de Macron: Benjamin Biolay dénonce l'absence de mesures pour le monde de la musique

Jérôme Lachasse
·1 min de lecture
Benjamin Biolay - Loic Venance / AFP
Benjamin Biolay - Loic Venance / AFP

Si les cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir en décembre, les salles de spectacle restent fermées. Benjamin Biolay, qui a sorti un album en début d'année et espérait pouvoir reprendre sa tournée de concerts en janvier, déplore sur Instagram l'absence de mesures pour aider le monde de la musique, privé de scène depuis le début de l'année.

"Je reviens bientôt pour des annonces au sujet de la tournée, avec hélas de nouvelles annulations. Nous allons tenter de trouver le moyen de les programmer de nouveau (dans la mesure du possible). Le bon sens voudrait que l'on annule tout, mais je ne suis pas amateur de bon sens. Bien qu'abattus, nous allons nous battre", écrit le chanteur sur les réseaux sociaux.

Le chanteur, qui bénéficie d'autres sources de revenus grâce au cinéma, a une "pensée particulière" pour ses nombreux collaborateurs, "qui misaient beaucoup sur cette reprise des concerts en janvier": "J'ai échangé avec beaucoup d'entre eux qui avouent ne plus imaginer voir le bout du tunnel. Le pire est de ne pas savoir si le sacrifice de toute une corporation est utile", dit-il avant d'interpeller le gouvernement: "Aidez-nous un peu à savoir de quoi demain sera fait."

Dans un précédent message déjà effacé, et plus alarmiste, témoignant de la fatigue du chanteur après les annonces présidentielles, il avait indiqué: "Il semble que l'année 2021 sera jusqu'à nouvel ordre sans musique. Il me semble un peu dérisoire de publier des chansons dorénavant. Le coeur n'y est plus vraiment."

Article original publié sur BFMTV.com