Publicité

Annoncée à prix d'or, la McLaren Elva de Fernando Alonso... se plante aux enchères !

C'est ce qu'on peut qualifier de belle déception. A l'image de la deuxième partie de saison en Formule 1 d'Aston Martin, la McLaren Elva de son pilote-star Fernando Alonso a quelque peu failli aux (hautes) attentes placées en elle.

Un pedigree alléchant

Annoncée comme l'un des lots majeurs de la vente organisée par la maison Bonhams le samedi 25 novembre dernier, en prélude du Grand Prix d'Abou Dhabi, la supercar décapotable, conçue sur mesure pour Alonso du temps de son passage chez McLaren, n'est même pas parvenue à faire monter suffisamment les enchères pour être vendue !

Cette Elva a pourtant tout pour séduire. Construite par McLaren Special Operations, parmi un lot réduit de 149 exemplaires, pour le pilote asturien, elle est alimentée par un V8 biturbo de 804 ch lui permettant un 0 à 100 km/h en 2,7 s et une vitesse de pointe de 330 km/h.

Outre cette fiche technique impressionnante, l'Elva est... quasiment neuve. Pour une raison...Lire la suite sur Sport Auto