Annecy : une jeune psychologue qui s'apprêtait à révéler un secret insoutenable exécutée à son cabinet

Google Maps

La psychologue de 33 ans, Morgane Nauwelaers a été sauvagement abattue dans la salle d'attente de son propre cabinet à Annecy, Haute-Savoie. En rapportant les informations du quotidien régional Le Dauphiné Libéré, Marie Claire révèle que la psychologue accompagnait une mère dont la fille était victime d'attouchements par son propre père. La patiente elle-même avait déclaré être victime de ce père incestueux. Le vieux pervers de 75 ans a été condamné le jeudi 23 juin 2022 à la peine maximale par la cour d'assises de la Haute-Savoie, indique le quotidien.

Le septuagénaire incestueux et pédocriminel a été condamné pour avoir tué la jeune psychologue d'une balle dans la tête, le 26 août 2020. La psychologue s'apprêtait à tout révéler à la justice à propos des actes incestueux de l'homme, alors âgé de 75 ans, sur sa propre fille et sa petite-fille. Selon Le Dauphiné Libéré, le septuagénaire a tiré une balle dans la tête de la psychologue. La jeune psychologue de 33 ans est déclarée morte dès son arrivée à l'hôpital. Le père incestueux a été déclaré coupable du meurtre bien qu'il ait soutenu qu'il n'avait pas l'intention de tuer la jeune femme.

Il s'est bien préparé avant d'abattre la psychologue qui allait tout révéler

"La psychologue s'est entêtée à dénoncer les faits, car elle disait que c'était la loi. Je voulais la dissuader", a-t-il expliqué, selon Le Dauphiné Libéré, à son procès. Pourtant, la cour d'assises (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ils faisaient rêver le Royaume-Uni : le couple phare d'une téléréalité britannique victime d'un effroyable accident
Disparition de Delphine Jubillar : coup de massue dans l'affaire
Scène surréaliste, un passant reçoit sur la tête un bébé tombé d'un balcon
Les médecins lui retirent le mauvais œil il devient aveugle
Massacre dans une école au Texas : ces détails insoupçonnés sur la soeur du tueur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles