Publicité

Anne et Sophie font équipe à Buckingham, non loin du roi Charles III

Contrairement aux rumeurs qui courent, le roi Charles III se porte bien. Mardi 19 mars, le souverain britannique rencontrait des vétérans de la guerre de Corée. Une audience qu’il a tenue dans un salon du palais de Buckingham à l’occasion des 70 ans de l’armistice.

L’apparition du roi devrait calmer les esprits trop imaginatifs. À en croire les réseaux sociaux, devenus experts en royauté ces derniers jours, l’annonce du décès du monarque était imminente. Une nouvelle qui serait venue de Russie selon le « Daily Mail », et émise depuis des sites d’information russes, notamment les agences de presse TASS et Sputnik, puis relayée en masse sur les réseaux sociaux et ce, jusqu'en France.

Les médias britanniques y ont vu une campagne de désinformation qui aurait pu être lancée par Vladimir Poutine en riposte aux critiques de l’occident concernant sa « victoire » électorale « truquée » de ce week-end.

À lire aussi Une photo de la reine Elizabeth II avec ses petits-enfants manipulée ? Une agence répond

Le roi représenté par les siens

Mais non, le roi était bel et bien en service ce matin à Buckingham. Ses sorties se font plus rares puisqu’il suit actuellement un traitement contre le cancer, dont la nature n’a pas été dévoilée. Actuellement en retrait de la vie publique, son épouse, la reine Camilla assure bon nombre de sorties en son nom.

Mais aujourd’hui, c’était au tour de la sœur et de la belle-sœur du souverain britannique de le représenter. La princesse Anne, en r...


Lire la suite sur ParisMatch