Anne Hidalgo au plus mal : cette date à laquelle elle envisagerait déjà de retirer sa candidature

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Candidate déclarée depuis peu, Anne Hidalgo va peut-être devoir se retirer de la course à l'Elysée. Depuis plusieurs semaines en effet, la maire de Paris, investie par le Parti socialiste, stagne dans les sondages. La majorité de ceux-ci ne la crédite que de 5% des voix au premier tour de l'élection présidentielle 2022. Un score très faible, qui inquiéterait largement les rangs du PS. En coulisses, certains évoquent donc un retrait d'Anne Hidalgo, qui pourrait se ranger derrière la candidature de Yannick Jadot, élu à l'issue de la primaire de l'écologie il y a plusieurs semaines. Et l'échéance ne serait qu'une question de jours, puisque selon le Canard Enchaîné, si Anne Hidalgo n'a pas dépassé les 5% d'ici la fin du mois de novembre, elle se rangerait derrière le candidat d'EE-LV. Mais tout n'est pas encore joué.

Car si Anne Hidalgo est candidate, la maire de Paris n'a pas encore lancé officiellement sa campagne électorale. Elle le fera dans quelques jours, à Lille. Mais l'inquiétude est déjà bien installée au Parti socialiste. "Quand je parle d'Anne Hidalgo aux gens, ils la connaissent, ils savent qu'elle est maire de Paris, mais ça ne va pas plus loin", jugeait Olivier Faure sur LCI le 18 octobre. Le premier secrétaire du PS faisait alors un constat dur mais lucide sur les chances de la gauche dans la course à l'élection présidentielle. "La gauche est basse dans les sondages : Jean-Luc Mélenchon est dix points en-dessous de ce qu'il a fait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Eric Zemmour armé face aux journalistes : il appelle Elizabeth II en renfort
Colin Powell mort du Covid-19 : l'éloge vengeur de Donald Trump
Emmanuel Macron semblable à Lady Di : Marlène Schiappa assume une comparaison osée
François Hollande mystérieux : cette phrase simple sur une possible candidature qu'il a refusé de prononcer
Eric Zemmour : un cadre du RN se moque de son dernier livre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles