Ankara promet l'ouverture d'une ambassade turque à Jérusalem-Est

La Turquie ouvrira une ambassade à Jérusalem-Est, a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, quelques jours après avoir appelé les dirigeants du monde entier à reconnaître la partie orientale de la ville sainte comme capitale de la Palestine. /Photo prise le 7 décembre 2017/REUTERS/Costas Baltas

ISTANBUL (Reuters) - La Turquie ouvrira une ambassade à Jérusalem-Est, a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, quelques jours après avoir appelé les dirigeants du monde entier à reconnaître la partie orientale de la ville sainte comme capitale de la Palestine.

"Si Dieu le veut, approche le jour où nous ouvrirons là-bas notre ambassade, avec la permission de Dieu", a déclaré Recep Tayyip Erdogan, réagissant à la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Israël a conquis Jérusalem-Est, partie arabe de la ville, lors de la guerre des Six-Jours en 1967 et l'a ensuite annexée, proclamant la ville réunifiée sa capitale. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat.

La communauté internationale ne reconnaît pas la souveraineté d'Israël sur la totalité de la ville, qui abrite des lieux saints pour à la fois les religions juive, chrétienne et musulmane.

Même si Donald Trump s'est dit disposé à soutenir une solution à deux Etats dans le cadre du conflit israélo-palestinien, le contenu de sa décision a déjà provoqué la colère du monde musulman.


(Daren Butler, Nicolas Delame pour le service français)