Publicité

Et si vos animaux de compagnie vous accompagnaient toute votre vie ?

Et si demain, votre vétérinaire pouvait allonger la durée de vie de votre chien, que feriez-vous ? Si cette perspective semble relever de la science-fiction ou prêter à sourire, elle est bien réelle. Le mardi 28 novembre dernier, la société américaine Loyal vient d'obtenir un premier feu vert du Centre de médecine vétérinaire (CVM) de la Food and Drug Administration (FDA) pour la commercialisation d'un tout premier médicament destiné à prolonger la durée de vie des chiens, lit-on dans un communiqué. En attendant son approbation complète, comment ce traitement pourrait-il révolutionner la recherche médicale en matière de traitement des maladies associées à la vieillesse chez nos animaux de compagnie ?

Ce médicament, baptisé LOY-001, pourrait être administré sous forme d'injection chez les chiens de plus de 7 ans et pesant près de 18 kilos environ tous les trois à six mois, rapporte le site américain Business Insider. "Cette étape importante est le résultat d’années de travail minutieux de la part de l’équipe. Nous continuerons à travailler avec autant de diligence pour amener ce programme et nos autres programmes de longévité à l'approbation de la FDA", a réagi Céline Halioua, PDG de Loyal. Concrètement, LOY-001 agit en réduisant le biomarqueur IGF-1 chez les chiens adultes, à savoir, l'hormone favorisation la croissance. D'après la start-up de biotechnologie, de grande quantité d'IGF-1 sont observés chez les chiens de race. "Un taux élevé d'IGF-1 pousse efficacement ces chiens (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Requin "mégamouth" : un spécimen immense et rarissime s'est échoué aux Philippines
Comment les éléphants ont-ils obtenu leur trompe au cours de l'évolution ?
Chat, chien : le don du sang des animaux de compagnie peut sauver des vies
Nouvelle-Zélande : naissance de deux kiwis sauvages pour la première fois en un siècle
Les araignées sauteuses ont la capacité de se souvenir