Publicité

Angleterre : une militante pro-Palestine détruit une peinture avec un cutter

Le collectif britannique « Palestine Action » s’est targué sur les réseaux sociaux, ce vendredi 8 mars, d’avoir pris pour cible le Trinity College de l'université de Cambridge. À l’intérieur de l’établissement, une militante a détruit, à coups de cutter et de peinture rouge, une peinture datant de 1914 à l’effigie d'Arthur Balfour, signataire de la déclaration de 1917 en faveur d'un « foyer national pour le peuple juif » en Palestine.

La BBC et une statue d'Arthur Balfour déjà touchées

Dans un communiqué publié dans la foulée, « Palestine Action » estime qu’Arthur Balfour a « cédé la patrie des Palestiniens ». Le groupe annonce que le geste de sa militante « symbolise le bain de sang du peuple palestinien depuis la publication de la déclaration de Balfour en 1917 ». Il dénonce également l’opération militaire israélienne à Gaza à la suite de l’attaque perpétrée par le Hamas le 7 octobre.

En octobre dernier, plusieurs militants de « Palestine Action » avaient justement aspergé la façade du siège londonien de la BBC de peinture rouge, accusant la chaîne d'avoir « du sang sur les mains ». Six d’entre eux avaient été arrêtés. De la même façon, le collectif s’était attaqué, à coups de peinture rouge une nouvelle fois, à la statue d'Arthur Balfour qui trône dans le hall des députés de la Chambre des communes en novembre 2022, pour l’anniversaire de la signature de la déclaration éponyme.


Retrouvez cet article sur LeJDD