Angèle trahie par Playboy : elle se confie sur cette "humiliation"

·1 min de lecture

Dans le documentaire Angèle qui sort le 26 novembre prochain sur Netflix, la chanteuse belge se confie sur sa carrière et sur certains coups durs qu’elle a dû surmonter.

Un double cadeau attend les fans d’Adèle en cette fin d’année 2021. Quelques semaines avant de découvrir Nonante-cinq, le nouvel album de la chanteuse attendu le 10 décembre prochain, ils pourront plonger dans son quotidien et son intimité grâce à un documentaire de Netflix. Dans ce film, Angèle, qui sera accessible à partir du 26 novembre, la sœur de Romeo Elvis se confie notamment sur un moment très « humiliant » pour elle.

En 2017, elle est contactée par Playboy, pour apparaître dans les pages du célèbre magazine de charme. « Ils ont pour envie de refaire leur image. [...] Ils m'expliquent que la prochaine réédition de leur magazine sera axée sur le féminisme, axée sur la parole des femmes et que ce n'est plus du tout sexuel », raconte-t-elle dans le documentaire. Après avoir hésité, Angèle finit par accepter, tentée par « le décalage » que cette publication peut apporter. « Je me dis que ça peut être hyper-intéressant de parler de ma musique dans ce magazine (…) que les choses vont peut-être un peu changer ».

Mais la star déchante en découvrant le résultat de ce portrait. Elle ne retrouve pas totalement la teneur de leurs échanges et, cerise sur le gâteau, découvre qu’ils ont utilisé une photo sur laquelle elle avait finalement mis son veto. « On l'avait faite quelques mois avant de manière très innocente. Et puis on avait décidé de ne pas la garder, ne pas la sortir : comme j'étais blonde, jeune, avec du ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - La Minute d'Angèle

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles