Publicité

Andreas Brehme, légende du football allemand et vainqueur de la Coupe du monde 1990, est mort à 63 ans

Le football mondial en deuil. Andreas Brehme, légende du football allemand auteur du but de la victoire en finale de la Coupe du monde 1990, est mort d’un arrêt cardiaque à l’âge de 63 ans dans la nuit de lundi à mardi. Sa compagne Susanne Schaefer a confirmé la triste nouvelle à plusieurs médias allemands, dont le journal Die Welt. Selon le tabloïd Bild, l’ancien latéral gauche a été admis aux urgences de la clinique située à proximité de son appartement de Munich mais n’a pas pu être réanimé.

Bourreau des Bleus en 1986

Brehme s’était imposé comme l’un des meilleurs joueurs allemands dans les années 1980 et 1990 avant d’entrer définitivement dans la légende en transformant un penalty en finale de la Coupe du monde 1990 contre l’Argentine (1-0), à quelques minutes de la fin du match. Sa réalisation avait offert le troisième sacre mondial à la sélection allemande, avant la réunification des deux sélections (RFA et RDA). Brehme avait aussi joué les bourreaux des Bleus quatre ans plus tôt en inscrivant le premier but en demi-finales du Mondial 1986 (défaite des Bleus 2-0).

En club, le natif de Hambourg a débuté sa carrière professionnelle avec le FC Saarbrücken (1980-1981) avant de rejoindre Kaiserslautern (1981-1986). Il a aussi joué le Bayern Munich (1986-1988), l'Inter Milan (1988-1992) et le Real Saragosse (1992-1993) avant de revenir à Kaiserslautern en 1993 où il a achevé sa carrière en 1998. Il a décroché six titres en clubs dont la Coupe de l’UEFA avec l’Inter Milan (1991) mais aussi une Serie A (1989) et deux championnats d’Allemagne (avec le Bayern en 1987 et Kaiserslautern 1998), notamment.

Plusieurs de ses anciens clubs lui ont rendu hommage sur X ce mardi. "Le FC Bayern est extrêmement attristé par le décès soudain d'Andreas Brehme", a écrit le Bayern Munich. "Nous présentons nos plus sincères sympathies à sa famille et à ses amis. Andreas Brehme restera à jamais dans nos cœurs en tant que vainqueur de la Coupe du Monde et, plus important encore, en tant que personne très spéciale. Il fera toujours partie de la famille du FC Bayern. Repose en paix Andy!" "Un joueur magnifique, un grand Interiste. Bonjour Andy, légende éternelle", a écrit l’Inter Milan.

Après sa carrière de joueur, Brehme s'était reconverti comme entraîneur sans trop de succès à Kaiserslautern, Unterhaching ou au VfB Stuttgart comme adjoint de Giovanni Trapattoni. Il n'avait plus occupé de banc depuis 2006.

Article original publié sur RMC Sport