Ambre Dol (Familles nombreuses) se justifie après des critiques qui ne passent pas : "Je suis restée très simple"

L'émission à succès Familles nombreuses, la vie en XXL n'est, pour le moment, plus diffusée sur TF1. Mais les mamans stars du programme continuent de partager leurs vies sur les réseaux sociaux, et on peut dire que tout ne se passe pas comme prévu pour les tribus ! Iris, la fillette de 3 ans des Weiner a failli se noyer, Les Fanich ont été victimes d'un vol et Les Pellissard ont détesté leurs vacances à Saint-Tropez.

Les Dol n'ont pas échappé à cet été de la loose ! En effet, il y a quelques jours, Ambre Dol a critiqué un camping dans lequel elle a passé ses vacances avec son mari et ses enfants. Des critiques qui sont mal passées auprès de certains internautes qui l'accusent d'avoir pris la grosse tête.

"Je mesure la chance qu'on a de partir en vacances"

Ce dimanche 31 juillet 2022, celle qui a récemment eu recours à la chirurgie esthétique a de nouveau pris la parole en story pour se justifier. "J'ai essayé d'entrer en contact avec eux sur Instagram pour énumérer les problèmes que j'ai rencontrés, mais ils ne me répondent pas. Comme je l'ai déjà dit, je n'y retournerai pas", débute-t-elle. La maman de 5 enfants révèle ensuite la raison pour laquelle elle a partagé ces critiques : "pour éviter que d'autres subissent la même chose, en s'attendant à un camping 4*, mais qui ne les mérite pas, selon moi et beaucoup d'autres personnes".

"Je suis restée...

Lire la suite


À lire aussi

Ambre Dol (Familles nombreuses) pousse un coup de gueule : "Je ne suis pas aussi débile"
Ambre Dol (Familles nombreuses) : une mauvaise mère ? Coup de gueule face aux critiques
Familles nombreuses : "On ne peut pas laisser un bébé de 2 ans dans cet état", une maman très inquiète pour sa fille hospitalisée d'urgence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles