Publicité

Ambre Chalumeau : ce qu'elle ne s'autorise plus à faire “ivre” depuis qu'elle a rejoint Quotidien

Une jeune femme qui monte. En seulement deux saisons, Ambre Chalumeau est devenue l'un des visages incontournables de Quotidien sur TMC. Le 24 janvier dernier, la chroniqueuse culture avait même les honneurs de son premier prime-time. Si celui-ci n'a pas été un franc succès - rassemblant 771 000 téléspectateurs, soit 3,5% du public -, Ambre Chalumeau n'en reste pas moins une journaliste à surveiller. Une chose est sûre : la jeune femme de 25 ans a d'ores et déjà vu sa notoriété exploser. "Des gens me reconnaissent dans la rue et j'ai gagné une certaine exposition sur les réseaux sociaux", confirme-t-elle dans les colonnes de PureMédias. Et de confier : "Ils ne sont pas toujours tendres mais comme j'incarne la chronique culture, je m'en tire bien."

Ses camarades d'antenne ne peuvent pas en dire autant, selon Ambre Chalumeau. "Je pense que la vie des chroniqueurs politiques ou de la société est beaucoup plus compliquée que la mienne. Je sais que quelqu'un comme Maïa Mazaurette qui tient des propos féministes est victime d'une haine en ligne suffocante. Je sais que des reporters qui font des sujets politiques se font souvent aborder dans la rue par des gens pas forcément aimables. Moi de ce côté-là, ça va", développe-t-elle. Et puis, Ambre Chalumeau se préserve de la violence en ligne en n'ayant pas de compte Twitter et en s'en "tenant éloignée". Il faut dire qu'elle en a souffert à ses débuts, il y a deux ans et demi.

Ces choses qu'Ambre Chalumeau s'interdit

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Fanny Cottençon : qui est Maxime Coggio, son fils comédien ?
Lily-Rose Depp : son chéri fait sensation sur le podium à la Fashion Week de Paris
Carrie-Anne Moss : qui est son mari Steven Roy ?
Amanda Peet : qui est son célèbre mari ?
Shakira : pourquoi son ex Antonio de la Rua l'avait traînée en justice ?