Publicité

Amazon blâme l’Europe pour lui avoir fait rater l’un de ses plus gros rachats

C’est un loupé d’ampleur pour Amazon. Dans un communiqué partagé le 29 janvier 2024, on apprend que le géant du commerce électronique renonce à l’acquisition de l’entreprise américaine iRobot, spécialisée dans la robotique domestique. Elle vend des aspirateurs automatisés et connectés sous la marque Roomba.

Cette opération, dévoilée publiquement en août 2022, aurait fait d’iRobot l’un des plus rachats les plus importants de la société fondée par Jeff Bezos. Estimée à 1,7 milliard de dollars (environ 1,57 milliard d’euros) au départ, la manœuvre prévoyait finalement une transaction à 1,4 milliard de dollars (environ 1,3 milliard d’euros).

Cette opération, si elle était allée à son terme, aurait été la quatrième la plus coûteuse de toute l’histoire d’Amazon. Le podium est aujourd’hui occupé comme suit :

D’après Amazon, l’arrivée d’iRobot dans son portefeuille de biens et services lui aurait permis « d’investir dans l’innovation continue d’iRobot et de l’aider à réduire les prix des produits que les clients apprécient déjà ». Mais la firme sise à Seattle pointe le contexte réglementaire trop défavorable en Europe pour boucler l’accord.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Irobot Roomba Combo J7 // Source : iRobot