Amérique centrale: la tempête Lisa, requalifiée en ouragan, s'approche des côtes

L'ouragan Lisa capturé en image par un satellite. - Handout / NOAA/GOES
L'ouragan Lisa capturé en image par un satellite. - Handout / NOAA/GOES

La tempête Lisa, désormais un ouragan de catégorie 1 avec des vents soutenus de 120 km/h, s'approchait mercredi après-midi à moins d'une centaine de kilomètres de la côte du Belize, mettant en état d'alerte le nord de l'Amérique centrale.

Lisa avance à la vitesse de 24 km/h et devrait toucher le Belize dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le Honduras en alerte rouge

L'ouragan menace le nord de l'Amérique centrale trois semaines après que le cyclone Julia a parcouru la région en causant une centaine de victimes, dont la moitié de morts noyés au Honduras, et les autres ensevelis par des glissements de terrain au Guatemala et au Salvador.

Le Honduras est en alerte rouge pour ses îles sur la trajectoire de l'ouragan, et en alerte jaune pour quatre départements du nord du pays. Les services de protection civile du Honduras prévoient que Lisa devrait commencer à s'affaiblir à l'approche des côtes.

Le maire de Roatan Ronnie Mcnab (Islas de Bahia, Honduras) a déclaré "l'état d'urgence" et a demandé aux gérants des luxueux hôtels des îles "d'informer leurs clients sur la situation" et de leur demander de rester confinés dans leurs établissements pendant au moins 36 heures. Il a également ordonné la fermeture des commerces, à l'exception des stations services et des pharmacies, ainsi que des écoles, celles-ci devant être équipées pour pouvoir servir de refuges.

Inquiétude au Belize et au Guatemala

Toute la côte du Belize est également en alerte "rouge" et les écoles ont été fermées dans tout le pays tandis que des abris sont aménagés.

"C'est très dangereux pour nous" car, au Belize, "cela s'inonde rapidement, même avec une pluie modérée", a expliqué Jazmin Ayusola, une secrétaire âgée de 21 ans.

Le Guatemala s'attend aussi à de fortes pluies provoquées par Lisa dans le nord et le centre, a indiqué à la presse Rodolfo Garcia, le porte-parole de la Coordination pour la réduction des catastrophes (Conred).

Lisa, rétrogradée alors au rang de tempête tropicale, devrait pénétrer jeudi au Guatemala par le nord du pays, avant de perdre progressivement encore de la force dans son parcours vers le Mexique. Le Salvador, qui devrait être relativement épargné, a toutefois mis en état d'alerte plus d'une vingtaine de communes où ont été identifiés des risques d'inondation ou de glissements de terrain.

Article original publié sur BFMTV.com