Publicité

Amélie Oudéa-Castéra, des révélations aux appels à la démission : ce qu’il faut savoir

Face aux appels à la démission, la ministre de l'Éducation nationale Amélie Oudéa-Castéra a demandé lundi de clore « le chapitre des attaques personnelles » au sujet de la scolarisation de ses enfants dans le privé.  - Credit:BENOIT TESSIER / X07241 / REUTERS
Face aux appels à la démission, la ministre de l'Éducation nationale Amélie Oudéa-Castéra a demandé lundi de clore « le chapitre des attaques personnelles » au sujet de la scolarisation de ses enfants dans le privé. - Credit:BENOIT TESSIER / X07241 / REUTERS

Depuis les révélations de Mediapart sur la scolarisation des enfants d'Amélie Oudéra-Castéra dans un prestigieux établissement privé de Paris, la droite et la gauche ont appelé à la démission de la tout fraîchement nommée ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, accusée d'avoir menti.

« Il faut partir maintenant, madame », a lancé sur X (ex-Twitter) la députée écologiste de Paris Sandrine Rousseau. « Si la ministre a menti, je ne vois pas comment elle peut continuer son action publique », a ajouté le député RN de la Somme Jean-Philippe Tanguy aux micros de BFMTV et de RMC. Mais comment en sommes-nous arrivés là ? Le Point résume la polémique, qui a débuté vendredi.

À LIRE AUSSI Remaniement : qui est Amélie Oudéa-Castéra, la nouvelle ministre de l'Éducation ?

Les révélations de Mediapart et la contre-attaque d'Amélie Oudéa-Castéra

« La ministre de l'Éducation a choisi un établissement privé ultra-réac pour ses enfants » : l'affaire débute vendredi avec un article de Mediapart révélant qu'Amélie Oudéa-Castéra avait choisi de scolariser ses trois enfants dans l'établissement privé catholique Stanislas. En février 2023, le ministère de l'Éducation avait saisi l'Inspection générale et lancé un appel à témoignages après des accusations de dérives homophobes et sexistes relayées dans la presse visant cet établissement. Le lycée fait par ailleurs partie des meilleurs établissements français : il est le deu [...] Lire la suite