Alzheimer : le thé pourrait prévenir le déclin cognitif

Une bonne tasse de thé le matin vous aide peut-être à vous bien démarrer la journée. Ce réflexe matinal pourrait trouver une autre justification, celle-ci plus scientifique. La théine, l’équivalent de la "caféine" du thé, détiendrait la promesse de garder un cerveau plus vif plus longtemps, surtout chez les femmes. Plusieurs expériences conduites dans plusieurs pays abondent dans ce sens.

La première s’est passée à Singapour. 1 500 hommes et femmes qui ont bu plus de quatre tasses de thé de Ceylan chaque jour auraient vu leurs problèmes de mémoire diminuer de 75%. Ceux qui s’étaient limités à 3 tasses quotidiennes ont vu leur trouble cognitif baisser de 43%.

Le thé, le secret de la forme cérébrale ?

Dans une autre étude, des chercheurs américains ont analysé les effets des boissons à base de caféine sur la mémoire et la vivacité intellectuelle. Des milliers d’hommes et de femmes ont rapporté leur consommation de café et de thé et se sont soumis à un test cognitif couramment utilisé pour diagnostiquer les différents stades de la maladie d’Alzheimer. Dix ans plus tard, les mêmes participants ont fait le même test et leurs résultats au test n’avaient pas changé.

La revue Advances in Nutrition explique que le cerveau des consommateurs de thé restait plus alerte dans tous les résultats des études conduites sur le sujet.

Les amateurs de thé ont donc une nouvelle raison de se réjouir : le thé protègerait non seulement notre cœur des maladies cardiovasculaires, nos poumons du cancer, mais il fait du bien aussi à notre cerveau. Vous reprendrez bien une petite tasse ?

>> A lire aussi : Alzheimer : les thérapies qui stimulent

Retrouvez cet article sur TopSante.com

Beauté : les Français trouvent les instituts trop chers
Calculs rénaux : prendre de la vitamine C doublerait le risque
Cholestérol : que reproche-t-on vraiment aux statines ?
Médicaments : on en consomme un peu moins
Jambes lourdes : 1 femme sur 2 n’ose pas en parler

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.