Publicité

Alzheimer, démence : et si on détectait ces maladies dans les yeux ?

En dépit des nombreuses études qui ont déjà été menées, la démence reste un sujet qui a encore de nombreux mystères à nous dévoiler. En témoigne une nouvelle étude menée par Catherine Helmer, directrice de recherche à l’Inserm, et son équipe bordelaise. Selon les scientifiques, certaines pathologies liées à l’âge telles que la démence ou encore la perte de la vue auraient des mécanismes communs. "L’association entre altérations de la rétine et lésions des vaisseaux de petit calibre chez les personnes atteintes de démence est connue, mais aucune étude conduite dans la durée pour évaluer des paramètres du réseau vasculaire rétinien en relation avec la survenue d’une démence ultérieure n’avait été conduite jusqu’à présent", explique la chercheuse.

Selon Catherine Helmer, il serait alors possible de détecter précocement les personnes les plus à risque de démence en faisant passer aux patients un simple examen de la rétine. "C’est en confirmant que les anomalies vasculaires au niveau oculaire reflètent celles qui existent au niveau cérébral que l’on pourrait envisager l’utilisation d’un examen ophtalmologique, beaucoup plus rapide et moins coûteux qu’une imagerie cérébrale, pour détecter les personnes les plus à risque de démence", ajoute-t-elle. Pour combler ce manque d’éléments sur le sujet, l’experte a analysé les données de plus de 500 personnes âgées d’au moins 72 ans qui ont été suivies pendant dix ans dans le cadre de l’étude des Trois Cités (3C).

Les personnes recrutées, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Puissante puanteur" : ces oeufs de poule de l'empire romain ont 1700 ans
Pourquoi on a le droit de dormir plus longtemps en hiver
Voici les allergies les plus insolites
Une prise de sang peut prédire si vous avez un risque de crise cardiaque
Comment soulager les douleurs au genou : 5 exercices recommandés par une kinésithérapeute