Publicité

Alsace : trente ans de prison pour un père qui a étranglé sa fille

L'homme a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle (photo d'illustration) - Credit:COURBE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

La cour d’assises du Bas-Rhin a condamné un homme de 47 ans pour le meurtre de sa fille. Il échappe toutefois à la réclusion criminelle à perpétuité.

Un homme, résidant à Ostwald dans le Bas-Rhin, avait tué sa fille dans son lit en décembre 2020. Il avait étranglé à mort la fillette, alors âgée de 7 ans. Ceci afin de se venger d'une supposée relation extraconjugale prêtée à sa compagne. La cour d'assises du Bas-Rhin l'a condamné ce mercredi 10 mai à 30 ans de réclusion criminelle. Deux jours de procès auront suffi pour prononcer la peine de l'accusé, aujourd'hui âgé de 47 ans. Il échappe toutefois à la peine de réclusion criminelle à perpétuité, les jurés de la cour d'Assises ayant déterminé une altération du discernement, cause d'irresponsabilité pénale partielle.

« Je voulais qu'il soit considéré en tant qu'homme devant le tribunal. Même si son acte était monstrueux du fait de son état pathologique, lui n'était pas un monstre », a souligné auprès de l'AFP son avocat, Me Clément Pialat.

Une jalousie pathologique

Il a évoqué la « jalousie pathologique » de son client, qui présentait un « syndrome paranoïaque poussé à son paroxysme ». « J'ai demandé à ce qu'il soit jugé en tant qu'être humain. Le fait que la cour d'assises ait reconnu son état pathologique a permis de lui rendre sa dignité », a-t-il ajouté.

À LIRE AUSSIFillette tuée dans les Vosges : l'inquiétant profil du suspect

Selon le quotidien Dernières Nouvelles d'Alsace, l'homme, qui n'a jamais voulu travailler, avait coupé les ponts avec son entourage et incitait sa conjointe à l'imiter. Il la surveillait par des applications téléphoniques de traçage [...] Lire la suite

VIDÉO - Sidération dans les Vosges après la mort d'une fillette de 5 ans