Publicité

En Alsace, une adolescente en stage meurt dans la boulangerie où elle travaillait

Un "jeune sapeur-pompier" du collège du Bleymard s'entraîne à la caserne de pompiers du village, le 29 septembre 2003. L'initiative a été lancée en 1996 et suscite plus de 2000 demandes par an pour la vingtaine de places proposées aux collégiens de chaque classe de la 5e à la 3e. (Photo by Dominique FAGET / AFP)
DOMINIQUE FAGET / AFP Un "jeune sapeur-pompier" du collège du Bleymard s'entraîne à la caserne de pompiers du village, le 29 septembre 2003. L'initiative a été lancée en 1996 et suscite plus de 2000 demandes par an pour la vingtaine de places proposées aux collégiens de chaque classe de la 5e à la 3e. (Photo by Dominique FAGET / AFP)

FAITS DIVERS - Une adolescente de 14 ans scolarisée en classe de troisième au collège Maxime-Alexandre de Lingolsheim, dans le Bas-Rhin est décédée après une violente réaction allergique au cours de son stage d’observation en entreprise, a-t-on appris ce jeudi 30 novembre auprès du rectorat.

La jeune fille en classe de segpa effectuait son stage dans une boulangerie de la commune. Selon le quotidien Dernières Nouvelles d’Alsace, elle a succombé lundi à la mi-journée « à un choc anaphylactique », une réaction allergique brutale. C’était le premier jour de sa semaine de stage.

« Dès le lendemain, une cellule d’écoute a été mise en place au collège afin d’apporter tout le soutien nécessaire aux élèves et aux personnels. Elle sera maintenue autant que besoin », a indiqué le rectorat à l’AFP. Tous les camarades de la classe de la collégienne sont retournés à l’école dès mercredi, selon les information de France bleu.

Une enquête judiciaire a été ouverte et confiée au commissariat de Strasbourg pour déterminer la cause du décès, et une autopsie doit être pratiquée. D’après France bleu, les parents de la jeune fille et les dirigeants de l’entreprise ont été entendus en tant que témoin.

À voir également sur Le HuffPost :

Affaire Maddie : le suspect jugé début 2024 dans d’autres dossiers concernant des enfants

Après un faux exercice de noyade dans une école de police, une enquête confiée à l’IGPN