Dans les Alpes-de-Haute-Provence, une avalanche tue une skieuse

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) et confiée au Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Jausiers. Photo d’illustration du PGHM prise le 13 février 2017 dans les Alpes.
PHILIPPE DESMAZES / AFP Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) et confiée au Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Jausiers. Photo d’illustration du PGHM prise le 13 février 2017 dans les Alpes.

FAITS DIVERS - Nouveau drame dans les Alpes-de-Hautes-Provence. Une skieuse d’une cinquantaine d’années, qui faisait partie d’un groupe de sept skieurs de randonnée confirmés du Club alpin français de Nice, est décédée ce lundi 9 janvier dans une avalanche au col de Larche, a appris l’AFP auprès des secours.

L’avalanche s’est produite vers 12 h 30 au lieu-dit « Bec de l’Aigle », à 2 500 m d’altitude, dans le massif du Parpaillon. Retrouvée sous quatre mètres de neige et en arrêt cardiorespiratoire, la victime est décédée malgré l’intervention des secours et de ses camarades. Quatre membres du groupe ont également été emportés par l’avalanche mais n’ont pas été blessés et deux d’entre eux ont été pris en charge par les secours dans un état de choc.

D’importants moyens ont été mobilisés pour porter secours aux skieurs : trois hélicoptères et une vingtaine de secouristes, dont trois équipes cynophiles, des Pelotons de gendarmerie de haute montagne (Pghm) de Jausiers et de Briançon. Une vingtaine de sapeurs-pompiers a également été engagée, dont un maître-chien.

Une enquête ouverte

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Digne-les-Bains et confiée au Pghm de Jausiers afin de déterminer « les circonstances et causes exactes de cet évènement », selon le procureur Rémy Avron.

Météo-France avait signalé un risque avalanche « marqué », de niveau 3 sur 5, pour la journée de lundi sur l’ensemble des massifs des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Les deux départements sont toujours placés en vigilance « jaune » avalanches, jusqu’à mardi. Le préfet appelle à ne pas pratiquer le ski hors-piste.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En à peine plus d’un mois, cinq personnes sont décédées dans les Alpes à la suite d’une coulée de neige. Les quatre avalanches mortelles précédentes ont eu lieu le 17 décembre à Lauzière en Savoie, le 10 décembre à Vars dans les Hautes-Alpes, le 7 décembre au Pic Blanc du Galibier en Savoie et le 5 décembre à Enchastrayes, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi