Publicité

Alors qu'ils baissent ailleurs, les décès par cancer du poumon vont augmenter chez les femmes en France

Une nouvelle recherche publiée le 5 mars dans la revue Annals of Oncology estime que le nombre de décès par cancer du poumon va baisser dans la plupart des pays européens en 2023, sauf en France où les cas mortels vont augmenter chez les femmes.

Pour leurs travaux, menés pour la treizième année consécutive, l’équipe du professeur Carlo La Vecchia de l’Université de Milan (Italie) a collecté les données sur les décès grâce au recensement de l’OMS et d’Eurostat pour la plupart des vingt-sept pays de l’Union européenne (UE) et du Royaume-Uni.

Les chercheurs ont estimé que chez les femmes, les taux de mortalité par cancer du poumon augmenteront de près de 14 % en France, de 5,6 % en Italie et de 5 % en Espagne. Une différence se remarque selon l’âge : les chercheurs notent une diminution des taux de mortalité prévus par cancer du poumon chez les femmes âgées de 25 à 64 ans, mais une augmentation chez celles âgées de 65 ans et au-delà de 75 ans, “et par conséquent une augmentation globale”, indique un communiqué.

Au Royaume-Uni (qui ne fait plus partie de l’UE), le taux de mortalité a baissé de 13,8 % pour le cancer du poumon chez les femmes, mais reste toujours plus élevé que chez les femmes de l'UE. Ce cancer tue désormais plus de femmes sur le sol britannique que le cancer du sein.

À l’inverse, chez les hommes, le nombre de décès par cancer du poumon devrait baisser en 2023 dans les six pays les plus peuplés de l’UE (France, Allemagne, Italie, Pologne et Espagne).

“C'est parce que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tumeur au cerveau : certains médicaments contre l'endométriose augmentent les risques
Faire du sport, même une fois par mois, réduit le risque de démence
Marcher tous les jours 11 minutes réduit le risque de décès prématuré, selon cette étude
Psychologie : les hommes de petite taille seraient plus psychopathes que les autres, selon cette étude
Sport : les meilleures astuces pour s'y mettre quand on n'a pas la motivation