Allergies : le chlore nous rend-il allergique à certains aliments ?

De nombreuses études ont déjà pointé du doigt le lien entre le chlore utilisé dans les piscines et l’augmentation du risque d’asthme, notamment chez les tout-petits. Mais une nouvelle étude américaine tend à montrer cette fois le lien entre le chlore qui sert à rendre potable l’eau du robinet et le risque d’apparition d’allergies alimentaires.

Selon cette étude qui vient d’être publiée dans la revue de l’ American College of Allergy, Asthma and Immunology, les adultes présentant un taux important de dichlorophène – un sous-produit chimique du chlore – dans leurs urines, avaient un risque accru de 80% de souffrir d’une allergie alimentaire.

« Sur les 2211 adultes étudiés, ayant ce produit chimique dans leur urines, 411 avaient une allergie alimentaire et 1016 avait une allergie à au moins un des allergènes présents dans l’environnement (pollens, acariens, poussières…) » explique le Dr Elina Jerschow, qui a dirigé cette étude. « Or le dichloprophène est un composé chimique que l’on trouve dans les pesticides, dans les insecticides mais aussi dans l’eau du robinet » ajoute-t-elle.

A noter qu'aux Etats-Unis, l’usage de chlore dans l’eau potable est moins strictement réglementé qu’en France, et que le volume de chlore utilisé dans l’eau du robinet pour éviter les risques sanitaires est plus important de l'autre côté de l'Atlantique que chez nous. En outre, de plus en plus d'agglomérations remplacent le chlore par l'ozone pour assainir l'eau qu'elles délivrent à leurs usagers.

Allergies alimentaires : elles touchent de plus en plus de personnes

L’allergie alimentaire entraîne une réaction du système immunitaire qui se déclenche par la consommation d’un aliment ou d’un additif alimentaire contenant une protéine que le corps considère comme nuisible. Pour soigner ces allergies alimentaires, il n’existe pas de traitement curatif, l’unique solution consiste à supprimer purement et simplement de l’alimentation les aliments (...) Lire la suite sur TopSante.com

Médicaments : le pamplemousse ne diminue pas leur efficacité
Sport : trop en faire, c'est mauvais pour la santé ?
Le sommeil, un antidouleur efficace ?
Accoucher à la maison moins risqué qu’un accouchement à l’hôpital ?
Sida : les jeunes s’informent sur internet

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.