Allemagne: Le SPD dépasse les Verts et se rapproche des conservateurs avant les élections, montre un sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
ALLEMAGNE: LE SPD DÉPASSE LES VERTS ET SE RAPPROCHE DES CONSERVATEURS AVANT LES ÉLECTIONS, MONTRE UN SONDAGE
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

BERLIN (Reuters) - Le Parti social-démocrate (SPD) a dépassé les Verts et réduit l'écart avec l'alliance conservatrice CDU-CSU de la chancelière Angela Merkel dans les intentions de vote à moins de six semaines des élections fédérales en Allemagne, montre un sondage publié mercredi.

Le bloc conservateur emmené par Armin Laschet, prétendant à la succession d'Angela Merkel à la chancellerie, perd du terrain depuis fin juin, lorsqu'il était crédité de 28% à 30% des intentions de vote.

Le sondage de l'institut Forsa publié mercredi le donne désormais à 23%, comme la semaine précédente, alors que les sociaux-démocrates, dont le chef de file Olaf Scholz est le candidat le plus populaire pour la chancellerie, gagnent deux points à 21%.

L'écart entre les deux camps n'a jamais été aussi faible depuis mars 2017 et, s'il se confirmait dans les urnes le 26 septembre, il laisserait la porte ouverte à de nombreuses possibilités de coalition.

Les Verts d'Annalena Baerbock, un temps considérés comme de possibles concurrents des conservateurs, reculent d'un point à 19%.

La prise de pouvoir des taliban en Afghanistan ne semble pas avoir eu d'effet sur les intentions de vote bien que l'Allemagne dispose du deuxième contingent militaire étranger sur place derrière les Etats-Unis et s'efforce d'évacuer ses ressortissants en urgence.

Si les électeurs pouvaient désigner directement le chancelier, 29% choisiraient Olaf Scholz, selon le sondage Forsa, soit 17 points de plus que pour Armin Laschet, ministre-président du Land le plus peuplé d'Allemagne, la Rhénanie du Nord-Westphalie, dont la cote de popularité a chuté depuis qu'on l'a vu rire lors d'une visite dans une ville ravagée par les inondations le mois dernier dans l'ouest du pays. Armin Laschet s'est ensuite excusé.

Annalena Baerbock serait choisie par 15% des électeurs.

(Reportage Madeline Chambers, version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles