En Allemagne, une attaque au couteau fait deux morts dans un train régional

Rescue teams, ambulances and police stand at a railway crossing at the station of Brokstedt, northern Germany, on January 23, 2023, after a man stabbed people on a regional train between the cities of Hamburg and Kiel, killing two people and wounding several otrhers. - The suspect was taken into custody at the railway station in the town of Brokstedt. (Photo by Jonas Walzberg / dpa / AFP) / Germany OUT
JONAS WALZBERG / AFP Rescue teams, ambulances and police stand at a railway crossing at the station of Brokstedt, northern Germany, on January 23, 2023, after a man stabbed people on a regional train between the cities of Hamburg and Kiel, killing two people and wounding several otrhers. - The suspect was taken into custody at the railway station in the town of Brokstedt. (Photo by Jonas Walzberg / dpa / AFP) / Germany OUT

INTERNATIONAL - Au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs blessées après une attaque au couteau dans un train régional au nord de l’Allemagne ce mercredi 25 janvier. L’auteur présumé a été interpellé, a indiqué la police.

L’attaque a eu lieu mercredi après-midi dans un train régional reliant Kiel (Schleswig-Holstein) à Hambourg, a précisé un porte-parole de la police de Flensbourg. L’auteur présumé a été arrêté en gare de Brokstedt, où le train régional a été immobilisé. Le motif de l’agression n’est pas encore établi, selon la police.

Un important dispositif de véhicules de police et ambulances a été déployé autour de la gare, selon des photos publiées par le quotidien Bild. Cinq personnes sont blessées, deux gravement et une est entre la vie et la mort. Selon le journal, l’attaquant serait un homme réfugié âgé entre 20 et 30 ans. Blessé, il a été transporté à l’hôpital.

L’Allemagne sur le qui-vive

La Deutsche Bahn a annoncé que des trains seraient supprimés sur les grandes lignes.

Les autorités allemandes restent sur le qui-vive ces dernières années face à la menace jihadiste, particulièrement depuis un attentat au camion-bélier revendiqué par le groupe État islamique qui avait fait 12 morts en décembre 2016 à Berlin. Cette attaque jihadiste est la plus meurtrière jamais commise sur le sol allemand.

Une autre menace pèse sur l’Allemagne, incarnée par l’extrême droite, après plusieurs attaques meurtrières ces dernières années visant des lieux communautaires ou religieux.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi