Allemagne : Armin Laschet prêt à quitter la tête de la CDU ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Moins d'un an après avoir pris dans la douleur la tête du parti d'Angela Merkel, Armin Laschet a précisé qu'il allait demander la tenue d'un congrès de la CDU, dont la date et le lieu restent à déterminer, afin de décider « de l'avenir et la réorganisation » à la tête du parti.
Moins d'un an après avoir pris dans la douleur la tête du parti d'Angela Merkel, Armin Laschet a précisé qu'il allait demander la tenue d'un congrès de la CDU, dont la date et le lieu restent à déterminer, afin de décider « de l'avenir et la réorganisation » à la tête du parti.

Armin Laschet serait sur le départ. Après des élections désastreuses pour son camp, et de vives critiques contre lui depuis, le chef de file des conservateurs allemands a amorcé son retrait de la direction de la CDU, le parti d?Angela Merkel. Jeudi 7 octobre, à Berlin, il a annoncé qu?il allait « aborder rapidement la question de la nouvelle équipe de la CDU, du président au présidium et jusqu?au comité exécutif fédéral ». L?homme politique était très attendu sur ce sujet, affaibli et sous pression depuis le scrutin du 26 septembre dernier qui n?a pas joué en faveur des conservateurs allemands.

Moins d?un an après avoir pris dans la douleur la tête du parti d?Angela Merkel, il a précisé qu?il allait demander la tenue d?un congrès de la CDU, dont la date et le lieu restent à déterminer, afin de décider « de l?avenir et la réorganisation » à la tête du parti. « Depuis le retrait d?Angela Merkel de la présidence du parti, nous avons un débat incessant » autour de la direction de la formation, a-t-il également insisté. Selon le quotidien Bild, ce congrès pourrait se tenir durant la première quinzaine de décembre à Dresde (est).

Le plus mauvais score électoral du camp conservateur

Armin Laschet est rendu personnellement responsable du plus mauvais score électoral (24,1 %) jamais réalisé par les conservateurs dans l?histoire de l?Allemagne moderne. Difficilement élu à la tête de l?Union chrétienne-démocrate (CDU) en janvier, il avait ensuite dû batailler avec Marku [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles