Coronavirus. Angela Merkel, entre espoir et prudence

Courrier international (Paris)
1 / 2

Coronavirus. Angela Merkel, entre espoir et prudence

S’adressant à la nation vendredi pour la première depuis sa quarantaine, la Chancelière a insisté sur le besoin de respecter les règles strictes du moment même si la propagation de l’épidémie de Covid-19 montre de légers signes de ralentissement.   

“La patronne est de retour”, annonce la chaîne publique ARD. Après douze jours de quarantaine volontaire passés dans son appartement faisant face à l’Ile aux musées à Berlin (un médecin qui l’avait examinée avait été testé positif au coronavirus deux jours plus tard), Angela Merkel a refait son apparition sur un écran de télévision lors d’un podcast diffusé vendredi 3 avril. 

“C’est vrai les derniers chiffres de l’Institut Robert Koch, aussi élevés soient-ils, apportent très prudemment un peu d’espoir”, a-t-elle dit alors que la propagation de l’épidémie montre des signes de ralentissements outre-Rhin. L’Allemagne ferait face à environ 80 000 cas d’après le décompte de l’organisation mondiale de la santé. Mais la Chancelière a refusé pendant son intervention d’environ dix minutes de donner une date précise pour la fin des restrictions qui touchent le pays, note la Deutsche Welle. Ce serait même “irresponsable” selon elle.

“Merkel a utilisé son

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Allemagne. Angela Merkel confinée, mais en télétravail
Allemagne. Angela Merkel : “La pire crise depuis la Seconde Guerre mondiale”
Prévision. Coronavirus : l’Allemagne s’attend à “un taux de contamination de 60 à 70 %”