Publicité

"Il est allé s'allonger sur mon lit" : Anna Mouglalis dénonce "l'attitude de prédateur" du réalisateur Philippe Garrel dans ''C l'hebdo"

Anna Mouglalis dans
Anna Mouglalis dans "C l'hebdo" sur France 5 ce samedi 20 janvier 2024. - France 5

L'actrice, rendue célèbre par la série "Baron noir" sur Canal+, s'est exprimée dans l'émission de France 5 de ce samedi 20 janvier 2024 sur les accusations qu'elle a formulées à l'encontre du réalisateur qui l'a mise en scène dans "La jalousie" en 2013.

Un témoignage qu'il faut entendre. Invitée d'Aurélie Casse dans "C l'hebdo" sur France 5 ce samedi 20 janvier 2024, Anna Mouglalis a été interrogée sur le mouvement de libération de la parole des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles dans le cinéma français. L'actrice, rendue célèbre par la série politique de Canal+ "Baron noir", a apporté sa pierre à l'édifice en rapportant, en août 2023 dans une enquête de "Médiapart", le comportement de Philippe Garrel avec les actrices qu'il met en scène.

À LIRE AUSSI : Quand "Baron Noir" utilise "Libération" sans autorisation

"Il voulait que je lui explique le désir féminin d'une façon plus littérale"

Selon cet article, alimenté par les récits circonstanciés de quatre autres comédiennes, le réalisateur de 75 ans, récompensé à deux reprises à la Mostra de Venise, aurait profité de son statut pour leur demander des faveurs sexuelles en échange d'un rôle. "Je dénonce une attitude de prédateur", a ainsi confirmé Anna Mouglalis sur le plateau de l'émission de France 5. "Le sens de mon témoignage était d'apporter du soutien à celles qui ne peuvent pas parler ou à celles qui ont subi. C'est toujours beaucoup plus facile quand on n'a pas subi le viol ou l'agression sexuelle de prendre la parole. Moi, je tenais à le faire", a-t-elle précisé.

Si Anna Mouglalis n'a pas été concernée personnellement par ces tentatives de baisers non consentis et propositions...

Lire la suite


À lire aussi

"Mask Singer" : Chantal Ladesou révèle que TF1 "lui tourne de nouveau autour" malgré ses révélations cash sur son éviction du programme
"Qui veut être mon associé ?" sur M6 : La "mise au point" de Marc Simoncini face aux critiques
"Ça m'a posé un problème" : Apolline de Malherbe condamne fermement les propos d'Emmanuel Macron sur Gérard Depardieu