Publicité

Aliments ultra-transformés : comment les reconnaître, et quel impact sur la santé ?

Ils sont présents partout dans les rayons de nos supermarchés. Ce sont les aliments ultra-transformés, comme les chips, les gâteaux industriels ou les plats préparés. Comme le rappelle La Dépêche, ils sont issus de produits qui ont subi d’importantes transformations, notamment avec des rajouts d’additifs ou des substances industrielles. Le quotidien régional s’est ainsi demandé comment reconnaître ces aliments ultra-transformés, parfois difficilement identifiables dans les immenses rayons des magasins.

Selon Laurence Levert, nutritionniste et micronutritionniste à Toulouse, il existe un bon moyen pour repérer les aliments ultra-transformés. C’est la classification Nova. Cele-ci classe les aliments en quatre groupes, selon leur niveau de transformation : les produits bruts ou peu transformés (fruits, lait, viande…), les produits culinaires (le fromage, le beurre…), les aliments transformés (conserves…) et enfin, les aliments ou boissons ultra-transformés, comme les sodas.

Mais cette classification n’est pas encore reprise sur les étiquettes et le niveau de transformation n’est pas toujours très évident. Laurence Levert préconise donc la chasse aux mots inconnus et aux « E…», qui sont souvent des colorants artificiels. Car au-delà de l’absence d’information claire, ces aliments ultra-transformés sont aussi nocifs pour la santé. Selon une étude du British Medical Journal sortie en février 2024, leur consommation est associée à un risque inhérent de trente-deux problèmes de santé. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment reconnaître ces numéros surtaxés qui plombent votre facture ?
Comment faire un partage de connexion ?
«Risque de blessures externes» : cette lessive est rappelée dans toute la France
RATP, SNCF : voici comment contester une amende que vous jugez abusive
Shein, Temu, Primark… : comment les députés tentent de mettre des bâtons dans les roues de la fast fashion