Publicité

Ces aliments que l’on peut consommer après la date de péremption sans risque pour la santé

Des tonnes de produits alimentaires sont détruites chaque année, un gaspillage qui pourrait être évité en sachant quels produits on peut encore consommer après la date de péremption.

Éviter le gaspillage… sans se rendre malade. Chaque français jette à la poubelle 7 kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés par an. Un gaspillage gigantesque qui pourrait être évité, notamment en arrêtant de jeter des produits qui ont dépassé leur date de péremption, mais qui pourtant restent consommables sans aucun risque pour la santé. Découvrez lesquels.

Bien différencier entre les deux types de dates écrites sur les emballages

D’abord, il faut savoir faire la différence entre les différentes dates affichées sur les produits alimentaires. Car il y a en deux en fonction du type d’aliment : la date de durabilité minimale (DDM) et la date limite de consommation (DLC).

Les produits avec une date de durabilité minimale restent sûrs après cette date

La première, que l’on peut reconnaître par des mentions telles que "à consommer de préférence avant le…", indique la date à partir de laquelle le produit peut perdre de ses qualités gustatives ou nutritionnelles, mais ces produits restent sûrs même après cette date. C’est par exemple le cas des paquets de pâtes ou de riz, le sel, la farine ou encore les conserves.

Ces produits sont stérilisés ou ont une faible teneur en eau, et donc présentent peu de risques de contamination. Le ministère de l’Agriculture rappelle qu’il n’est donc pas nécessaire de jeter ces produits après la date de durabilité minimale, s’ils n’ont pas été ouverts et que l’emballage ne présente pas d’altérations. En revanche, si l’emballage est gonflé ou qu’il n’y a pas le "pop" caractéristique à l’ouverture d’un bocal, il est possible que le produit ait subi des altérations et qu’il représente un risque pour la santé. Du même pour les boîtes de conserve, qu’il faut jeter si elles sont déformées ou présentent de la rouille.

Les produits avec une date limite de consommation sont à jeter après cette date

La deuxième date est identifiable par les mentions "à consommer avant le" ou "à consommer jusqu’au", qui donnent une date limite qu’il faut [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi