Publicité

"Ils ne devraient même pas être donnés aux animaux" : adorés des enfants, ces aliments sont pourtant à bannir

Si vous en avez dans votre frigo, tâchez de ne pas en donner à vos enfants. Pour le Dr Jimmy Mohamed, ces aliments, dont ils raffolent, seraient tout simplement à éviter à tout prix. Petit tour d’horizon.

Les enfants sont parfois difficiles à satisfaire du côté de l’alimentation. Mais attention à ne pas leur donner n’importe quoi pour leur faire plaisir. Selon le Dr Jimmy Mohamed, dont les propos ont été relayés par Doctissimo, certains aliments, que nos petites têtes blondes adorent, seraient à bannir des assiettes.

Le premier, et sans grande surprise, sont les saucisses de type Knacki. Faites à base de restes de viande, d’exhausteurs de goût, de nitrites et d’additifs, elles contiennent également plus de lipides que de protéines et présentent une quantité non négligeable de sel. Elles ne devraient "même pas être données aux animaux", a-t-il déclaré tout en pointant du doigt les dangers des aliments transformés.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Sur 12 millions d’enfants, 5 millions souffrent d’absence d’activité physique"

“Un agglomérat de restes de poissons”

Le surimi, qui permet bien souvent aux enfants d'apprécier davantage le goût du poisson, se trouve également dans sa ligne de mire car “c’est de la protéine de mauvaise qualité”. Comme il l’a expliqué, il s’agit d’un "agglomérat de restes de poissons, pas réellement du crabe, même si certains industriels ont fait un effort". Face à cette réalité, il a donc rappelé l’importance de privilégier du poisson frais, riche en lipides, en vitamines, en minéraux et en protéines de bonne qualité.

Enfin, et plus surprenant, le Dr Jimmy Mohamed a conseillé d’éviter de leur donner de la compote, en gourdes. Et ce, car elles seraient, selon lui, un frein à l’apprentissage de la mastication. En parallèle, elles seraient très sucrées et contiendraient peu de fibres. Par conséquent, il a donc recommandé de leur donner des fruits entiers dès qu’ils sont en âge d’en manger.

À LIRE AUSSI >> Peut-on encore manger du surimi ?

Comme l’a rappelé l’Assurance maladie sur son site Internet, les fruits et légumes sont un vrai cocktail de vitamines, minéraux et fibres. Sa consommation chez l'enfant aide à prévenir les maladies cardiovasculaires à l'âge adulte. En plus des légumes, cuisinez pour votre enfant des produits céréaliers ou des légumineuses, à chaque repas, selon son appétit et son activité physique. Ces produits sont importants pour le fonctionnement des muscles et du cerveau.

Du côté des produits laitiers, ils sont indispensables pour la croissance, la constitution des muscles et la solidité des os car ils apportent des protéines, du calcium et de la vitamine D. Enfin, la viande, le poisson et les œufs constituent, eux, des sources importantes de protéines et de fer, nécessaires pour la construction osseuse et la constitution de la masse musculaire. À noter qu’il n’est pas nécessaire d’en consommer à chaque repas.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le légume sec, c’est le roi des aliments, c’est une myriade d’antioxydants"