Algérie : étudiants arnaqués et influenceurs sous influence

·1 min de lecture
Parmi les suspects écroués figurent les influenceurs Boudjemline Farouk, alias Rifka, Numidia Lezoul et Aberkane Mohamed, dit Stanley, ainsi que le principal accusé et propriétaire de la société Future Gate.
Parmi les suspects écroués figurent les influenceurs Boudjemline Farouk, alias Rifka, Numidia Lezoul et Aberkane Mohamed, dit Stanley, ainsi que le principal accusé et propriétaire de la société Future Gate.

La justice algérienne a ordonné, ce jeudi 20 janvier, la mise sous mandat de dépôt de douze suspects poursuivis dans une affaire d'étudiants arnaqués auxquels des indélicats ont promis une prise en charge pour poursuivre leurs études en Ukraine, en Turquie et en Russie. Ils sont accusés d'association de malfaiteurs, de vol, d'escroquerie, de blanchiment d'argent, de faux et usage de faux et de traite d'êtres humains via un groupe criminel organisé et transnational, notamment.

À LIRE AUSSIAlgérie : « Mon vrai diplôme serait de vivre dans un pays libre »

Bloqués à l'étranger

En tout, ce sont quelque 75 étudiants algériens qui auraient cédé au chant des sirènes pour réaliser leurs rêves d'ailleurs en acceptant de payer en euros les services d'une société fictive qui changea plusieurs fois d'appellation (Inside.com, Future Gate et Svit-Osviti), basée à Alger, Annaba et Oran ainsi qu'à l'étranger, d'après le parquet qui a animé une conférence de presse jeudi après-midi. L'attrait de l'offre est qu'il s'agissait d'assurer une inscription universitaire en plus d'un logement confortable au sein du campus dans une faculté en Russie, en Ukraine ou en Russie.

Selon le journal électronique TSA, « les victimes de cette escroquerie auraient versé, chacun, à ladite « société » des montants entre 300 000 et trois millions de dinars algériens [entre 1 890 et 18 900 euros selon le change officiel] ». Selon le même média, l'affaire a été déclenchée, le 8 janvier, quand une « étu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles