Publicité

Alexandra Lamy révoltée contre Anny Duperey : elle lui adresse un message acerbe après ses propos polémiques

Elle ne pouvait pas laisser passer ça ! Révoltée par l'interview d'Anny Duperey sur RTL samedi et dans laquelle l'actrice qualifiait "d'exagérée" la plainte pour viols sur mineurs déposée par Judith Godrèche contre Benoît Jacquot et Jacques Doillon, Alexandra Lamy a pris la parole sur les réseaux sociaux ce dimanche. Défendant sa consoeur, mais aussi toutes les victimes d'abus, elle a posté un message plein d'ironie.

Un discours qui ne lui a pas plu ! Assez discrète sur les questions hors cinéma en interview, Alexandra Lamy n'hésite jamais, cependant, à défendre ses consoeurs actrices ou même la cause féminine lorsque le besoin s'en fait ressentir. Et ce dimanche, elle n'a pas hésité une seule seconde en voyant l'interview accordée par Anny Duperey à RTL.

Interrogée sur les plaintes déposées pour viol sur mineur par Judith Godrèche contre Benoît Jacquot, avec qui elle a vécu de ses 14 à ses 20 ans, et contre Jacques Doillon, qui aurait abusé d'elle sur un tournage, la mère de Gaël et Sara Giraudeau avait d'abord expliqué que personne ne s'était "jamais attaquée à elle". Elle avait ensuite qualifié la plainte de l'actrice de "très exagérée" et de remettre en cause l'emprise du réalisateur sur la jeune fille, adolescente à l'époque des faits.

"Je vais me faire taper dessus, mais je pense que tout ça est extrêmement exagéré. Que quand même, six ans avec un réalisateur... Sous emprise, je veux bien, mais quand même consentante, non ?", avait-elle expliqué. De quoi faire bondir Alexandra Lamy, qui a laissé un long message sur son compte X (ex-Twitter).

Alexandra Lamy dénonce des "violeurs et des criminels"

"'Je n'aime pas ces chasses aux sorcières tardives'. Mme Duperey, vous voulez dire aux 93 000 femmes victimes de viol par an, aux 220 femmes assassines par leur conjoint ou leur ex-conjoint, à toutes celles qui sont...

Lire la suite


À lire aussi

Anny Duperey clashée par Alexandra Lamy, elle réplique : "Ce que j'ai voulu dire, c'est..."
"Il faut qu'elle comprenne..." : Michel Sardou fâché contre Juliette Armanet après la polémique ? Sa réponse claire et franche
Anny Duperey s'emporte contre les accusations "très exagérées" de Judith Godrèche, les internautes scandalisés