Publicité

“Alex ne voulait pas” : Amandine Pellissard se confie avec émotion sur son recours à l’avortement

Dans la dernière vidéo de Jeremstar sur sa chaîne YouTube dans le cadre de sa capsule Baby Story, Amandine Pellissard a fait de nombreuses confidences. La mère de neuf enfants a notamment expliqué son souhait de quitter la France dans un futur proche afin d'offrir un meilleur cadre de vie à ses bambins. Elle expliquait : "On envisage d'aller à Barcelone, il y a beaucoup d'écoles françaises, tout est adapté pour les francophones là-bas. Il y a beaucoup de Français". Sa deadline ? "D'ici la prochaine grande rentrée scolaire". Elle en profitait pour anticiper les critiques : "D'un point de vue professionnel, notre société restera domiciliée en France, alors qu'on ne nous dise pas que c'est pour les impôts".

À lire également

“Tout est adapté pour les francophones là-bas” : Amandine Pellissard prête à quitter la France avec sa famille ?

"Alex ne le voulait pas ce bébé"

"On va en Espagne, on reste en Europe. J'ai l'impression que la France n'a plus rien à offrir comme perspective d'avenir à nos enfants. C'est l'environnement, le cadre et la qualité de vie que je veux voir changer pour mes gosses. Tout ce système s'écroule. Et puis la notoriété, des fois, c'est compliqué au quotidien", avouait-elle. Dans la vidéo de son ami, elle évoquait également un sujet parfois tabou, celui de l'avortement. Alors qu'elle a accueilli son neuvième enfant tant désiré l'année dernière, l'épouse d'Alexandre a confié avoir déjà décidé de mettre fin à l'une de ses grossesses. "Ce n'était pas un projet arrêté d'avoir neuf enfants. On voit plein de familles nombreuses dire que c'est un rêve de petite fille d'avoir plein de bébés. Non, du tout, ce n'était pas mon cas, ni le cas d'Alex. Encore une fois, c'est venu au fur et à mesure du temps", précisait-elle d'abord en indiquant que chacun de leurs enfants a été "voulu".

Puis de poursuivre : "Il y a eu un moment de notre vie où, justement, ce n'était pas le moment d'avoir un bébé. C'était avant Charles. J'ai avorté". "Alex ne le voulait pas ce bébé, et un bébé, ça se fait à deux, ça se décide à deux. Don...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi