Alerte sur les comprimés à la mélatonine pour mieux dormir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
(John Fedele viagetty images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le magazine 60 millions de consommateurs a passé au crible 16 de ces compléments alimentaires. Certains d’entre eux méritent d’être utilisés avec la plus grande vigilance.

La nuit tombée, vous vous retournez dans votre lit sans pouvoir trouver le sommeil ? Nombreux sont ceux à prendre des comprimés à la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil. Elle permet de réguler les cycles éveil/sommeil et favorise l’endormissement pour un sommeil plus réparateur. Vendue sous forme de complément alimentaire en pharmacie, en supermarché ou sur internet, elle s’achète sans ordonnance en deçà de 2 mg.

Dans son numéro de novembre intitulé "Compléments alimentaires : ne vous laissez pas endormir !", le magazine 60 millions de consommateurs appelle à utiliser ces comprimés avec prudence. "Prendre de la mélatonine, même à 1 mg, n’est pas innocent", rappelle le Pr Hervé Vespignani, neurologue et directeur médical des centres de sommeil BioSerenity de Nancy dans les colonnes du magazine.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Attention, je m’inquiète en tant que médecin, il y a une conséquence du Covid dont personne ne parle"

Des produits déconseillés pour certaines personnes

Les notices des 16 compléments alimentaires analysés précisent bien qu’un avis médical est nécessaire pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants. En revanche, seule celle de Somdor + Mélatonine (Granions) rappelle que ce type de produit est déconseillé chez les personnes épileptiques, asthmatiques, souffrant de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité, de maladies auto-immunes et inflammatoires, comme le stipule un avis de l’Anses publié en 2018.

De plus, les notices manquent d’informations sur les heures de prises : les recommandations vont d'"avant le coucher" à "une demi-heure à une heure avant" pour des compléments de même dosage. Or, "cette hormone n’est efficace sur l’endormissement que si vous la prenez 1h30 avant d’aller vous coucher, sinon vous avancez ou reculez vos phases de sommeil", précise le Pr Catherine Bennetau-Pelissero, toujours pour 60 millions de consommateurs. 

Une durée de prise limitée dans le temps

L’usage des compléments doit être limité dans le temps, comme le rappelle la plupart des notices. "Une consommation régulière et continue de mélatonine pourrait en effet mettre au repos la sécrétion naturelle de cette hormone et pourrait entraîner, après l’arrêt, la survenue de nouvelles difficultés d’endormissement naturel", note 60 millions de consommateurs. Mais certaines boîtes comme celle de Superdiet Mélatonine contiennent 120 gélules, alors que l’étiquetage indique une prise consécutive maximum de quatre semaines, soit 28 gélules. Une présentation qui peut pousser au mésusage.

VIDÉO - Sommeil : les astuces pour bien dormir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles