Publicité

Alec Baldwin de nouveau inculpé pour homicide involontaire après le tir mortel sur le tournage de « Rust »

Cette image fournie par le bureau du shérif du comté de Santa Fe, publiée le 25 avril 2022 et faisant partie des dossiers d’enquête, montre Alec Baldwin peu de temps après le décès de Halyna Hutchins au ranch Bonanza Creek à Santa Fe, au Nouveau-Mexique.
- / AFP Cette image fournie par le bureau du shérif du comté de Santa Fe, publiée le 25 avril 2022 et faisant partie des dossiers d’enquête, montre Alec Baldwin peu de temps après le décès de Halyna Hutchins au ranch Bonanza Creek à Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

ÉTATS-UNIS - Nouveau rebondissement judiciaire pour Alec Baldwin. Après l’abandon initial des poursuites à son encontre pour un tir mortel sur le tournage du film Rust en 2021, l’acteur américain a de nouveau été inculpé pour homicide involontaire ce vendredi 19 janvier.

Les poursuites à son encontre avaient été formellement abandonnées en avril, dans cette affaire aux multiples rebondissements, mais l’accusation avait à l’époque prévenu que le comédien n’était pas pour autant exonéré et restait susceptible d’être à nouveau mis en cause.

Dans son communiqué pour annoncer ce nouveau coup de théâtre, l’accusation n’explique pas ce qui a conduit la justice à ramener l’acteur de 65 ans au centre du dossier.

Le 21 octobre 2021, le tournage du western Rust au Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des États-Unis, avait viré au drame quand Alec Baldwin avait pointé une arme censée ne contenir que des balles à blanc, mais dont un projectile bien réel avait tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessé le réalisateur Joel Souza.

L’acteur risque jusqu’à un an et demi de prison

Le comédien clame son innocence depuis le départ. Il a toujours maintenu qu’on lui avait assuré que son arme était inoffensive et nie aussi avoir appuyé sur la détente. Selon les médias américains, il risque 18 mois de prison en cas de condamnation.

L’armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, est également accusée d’homicide involontaire dans cette affaire.

Lors de l’enquête initiale, les policiers ont conclu que c’est elle qui avait mis la munition dans l’arme utilisée par Alec Baldwin, au lieu d’une balle factice.

Ce fait divers rare avait choqué Hollywood et provoqué des appels à interdire les armes à feu sur les plateaux.

À voir également sur Le HuffPost :

Vittorio Sgarbi, ministre de Meloni, se défend d’un vol de tableau et évoque une histoire de vengeance

Sylvain Tesson parrain du Printemps des poètes, 1 200 acteurs de la culture s’insurgent dans une tribune